Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 11:51

Et ça c'est dommage !

Généralement les guides sont fatigués de répéter toujours la même chose, et fatiguant pour les touristes qui reçoivent une masse d'informations difficile à assimiler.

Si on y ajoute une voix monocorde, comme celle de la jeune guide que nous avons eu le 2ème jour à St Petersburg, ça nous a donné l'impression d'un CD mis dans un robot.

Aussi quand exceptionnellement, on a  la chance de tomber sur une guide, qui ne fait aucune faute de français, emploie des expressions amusantes comme:

"Purée, je n'arrive pas à joindre le chauffeur"

le tout sans accent, on passe une journée à boire ses paroles.

Julie, native de St Petersburg, est une amoureuse de la langue française, et nous a donné toute la journée, l'impression que nous étions "uniques" répondant à toutes les questions, avec calme et justesse.

Voici quelques photos d'elle avec sa pancarte "Costa"

 

Vous y avez échappé ... à St Petersburg
Vous y avez échappé ... à St PetersburgVous y avez échappé ... à St Petersburg
Vous y avez échappé ... à St Petersburg

C'est la seule guide qui a nous a fourni des écouteurs, comme dans un musée, ce qui nous a permis de ne pas être agglutinés près d'elle pour comprendre ses explications.

Tout le monde a beaucoup apprécié cette attention.

Je n'ai pas pu résister à m'acheter un tee shirt de Vladimir.

Je vous laisse deviner ce qu'il y a écrit dessus !

Vous y avez échappé ... à St Petersburg
Partager cet article
Repost0
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 10:58

Attention:

Si vous êtes mélomane averti, et de surcroit fan de Sibélius, sautez cet article, et passez directement au suivant.

En revanche, si vous pensez chanter faux, et n'osez pas vous produire en public, voici de quoi vous décomplexer.

Notre guide, octogénaire, et très érudit, s'est senti obligé à chaque arrêt, d'illustrer son discours par un morceau de chant, avec une interprétaion toute personnelle;

Le premier qui nous a pris au dépourvu s'est déroulé dans le parc Sibélius, juste à côté des 2 oeuvres à la gloire de ce compositeur finlandais

 

PS: Mot de passe: Sibélius:

​Nous sommes ensuite allés voir le superbe auditorium d'Helsinki, particulièrement soigné au point vue acoustique.

Afin de nous montrer que c'était vrai, nous avons eu droit à un 2ème air "à capella".

Chaud devant ! 

PS: Même mot de passe pour la vidéo (avec 1ère lettre en majuscule, sans oublier l'accent aigu) 

On pensait qu'en quittant Helsinki, pour rejoindre le petit port de pêche PORVOO datant du Moyen-âge, nous éviterions une 3ème romance.

Que nenni !

3 marches devant une maison, sur la place centrale de ce village, ont suffi à notre ténor pour récidiver.

A l'indifférence des marchands installés sur la place, on sent bien qu'il est connu !

 

PS: Mot de passe: Porvoo (1ère lettre maj.)

 

 

Je n'ai désormais plus de complexes pour chanter dans la salle de bain, mais quand même, je ferme la porte !

Partager cet article
Repost0