Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2017 4 07 /09 /septembre /2017 23:07

Au XVIIème siècle les moines nomment les jardins de l'abbaye Ste Melaine "Thabor" en référence au mont du même nom dominant le lac de Tibériade, en Israël.

En 1867, un célèbre paysagiste redessine les jardins "à la française" avec un parc paysager et un jardin botanique.

Le "Thabor" s'étend sur une superficie d'un peu plus de 10 ha en plein centre ville de Rennes, et c'est un passage "obligatoire" pour tout visiteur.

RENNES (suite) - 7 sept.

Nous y avons passé la matinée guidée par Vinciane.

D'abord dans la roseraie où se côtoient des centaines de variétés différentes, comme celles-ci:

Fifty-Fifty, Désirée Clarisse, Rapsody in Blue etc ...

RENNES (suite) - 7 sept.
RENNES (suite) - 7 sept.
RENNES (suite) - 7 sept.
RENNES (suite) - 7 sept.
RENNES (suite) - 7 sept.

Puis nous sommes passés devant une belle cascade, pour rejoindre la partie du parc abritant de grandes volières.

RENNES (suite) - 7 sept.

En passant nous avons eu envie de nous installer dans ces fauteuils en pelouse, dommage qu'il ne soit pas possible d'y accéder, car les pelouses sont interdites !

RENNES (suite) - 7 sept.

Certains oiseaux nous étaient totalement inconnus, mais l'important a été de pouvoir admirer leurs couleurs.

RENNES (suite) - 7 sept.
RENNES (suite) - 7 sept.

Nous en avons profité pour faire une petite pose aux pieds d'arbres parfois multi-centenaires.

RENNES (suite) - 7 sept.
RENNES (suite) - 7 sept.
RENNES (suite) - 7 sept.

Notre matinée champêtre, s'est terminée par l'Orangerie, où nous avons pu voir de nombreux papillons.

RENNES (suite) - 7 sept.
RENNES (suite) - 7 sept.
RENNES (suite) - 7 sept.
RENNES (suite) - 7 sept.
RENNES (suite) - 7 sept.

L'après-midi, nous avons visité la cathédrale St Pierre de Rennes.

 

RENNES (suite) - 7 sept.

Ce qui impressionne en premier, c'est que l'extérieur est assez sévère, comparé à l’extrême richesse de la décoration intérieure.

Démarrée en 1787 (soit 2 ans avant la Révolution) sa construction ne sera reprise qu'au milieu du XIXème siècle.

De style néo-classique, elle se compose d'un cœur en hémicycle, avec déambulatoire, d'une coupole centrale, d'un transept, de 3 nefs avec 10 chapelles.

44 colonnes, d'ordre ionique, entourent le sanctuaire.

RENNES (suite) - 7 sept.
RENNES (suite) - 7 sept.

On a pu admirer avant de repartir, le "Grand Orgue", datant de 1872.

Le buffet d'orgue est en parfaite harmonie avec la voûte dorée et les plafonds à caissons, style basilique romaine.

RENNES (suite) - 7 sept.

Rennes possédant 280 maisons à colombage, si l'on se promène dans le centre ville, on est sûr de pouvoir en admirer plusieurs.

Nous sommes passés devant les plus anciennes rue St Yves dont certaines datent du XVème siècle.

Ce qui est étonnant, c'est que les sculptures en bois sur les façades sont toujours présentes. 

RENNES (suite) - 7 sept.
RENNES (suite) - 7 sept.

Nous avons terminé la visite (très bien guidée par Vinciane) par les Portes Mordelaises.

Vestiges du XVème siècle, elles servaient d'entrée principale à la ville.

Les ducs de Bretagne y passaient pour se faire couronner à la cathédrale.

RENNES (suite) - 7 sept.

Pour notre dernier repas ensemble nous avons fait la connaissance du sympathique compagnon de Vinciane, Cédric, et nous espérons les voir bientôt à Marseille.

Un grand merci de nous avoir hébergé, ces 2 jours.

Demain, nous allons gagner la Bretagne Nord, mais il est probable que nous allons rencontrer la pluie, que nous n'avons pas vu sur Rennes.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Merci pour la visite en différée, gros bisous
Répondre
P
Rennes est une tres belle ville comme le montrent vos photos de ces 2j.
J'y suis allé pour les entretiens du mastere Enst..
Devant defendre mes arguments le lendemain je n'avais pas fait la rue de la soif !
Répondre
N
Très belle visite, je me verrais bien flâner au milieu de la roseraie et rêver au pied de la cascade. Et que dire des sièges !
Pas de soucis pour la Bretagne nord, Sans la pluie , ce ne serait pas vraiment la Bretagne! Bonne suite de la visite et faites nous encore rêver.
Répondre
H
Encore une visite très intéressante... A croire que vous ne savez plus où donner de la tête. Etant dans cette très belle église, vous auriez dû prier pour le beau temps, allumer un cierge et glisser une petite pièce dans le tronc. On ne sait jamais, les voies du Seigneur sont impénétrables...
Répondre
F
Je crois davantage, à ma chance insolente, qu'aux voies du Seigneur.
Et je dirais comme la maman de Bonaparte "Pourvu que ça dure !"